Gravure ancienne de la vache d'Anglès, Tarn © Bibliothèque historique de ministère de l’agriculture, MRSHDepuis l'industrialisation de l'élevage au siècle dernier, beaucoup de races traditionnelles ont disparu au profit de races à "hautes performances", entraînant une importante perte de biodiversité chez les animaux de ferme.

Parmi elles, la vache d'Anglès, petite, rustique, plutôt laitière, habituée des concours agricoles, peuplait
jadis les montagnes du Haut-Languedoc pour les travaux des champs.

 

Très peu de documents, photos ou gravures nous sont restés :
À la robe plutôt grise, aux muqueuses noires et au longues cornes, était-elle une race unique ou un croisement local de races Gasconne, Brune des Alpes et Aubrac ? Quelles étaient ses caractéristiques précises ? Combien y en avait-il ? Quand a-t-elle disparue... ?

...Autant de questions sans réponse.

 

 

Si vous possédez des informations ou connaissez des personnes susceptibles d'en disposercontactez dès aujourd'hui Catherine Haas par : mail / ou / tél. 04 67 97 38 22

Nous publierons à l'automne prochain un recueil pour rendre hommage à cette petite vache oubliée de notre patrimoine rural, naturel et culturel. 

 

Grand Merci pour votre aide et parlez-en autour de vous, encore et encore  !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit gravure : Bibliothèque historique de ministère de l’agriculture, MRSH